Il existe plein de pratiques que l’on fait quotidiennement, mais que c’est un sujet tabou. On peut parler de caca, de sexe et d’autre genre de chose, mais en tout cas, ne pas faire caca ou ne pas faire l’amour est un problème.

Le discours des tabous

Les êtres humains, en tant qu'êtres sociaux, ont des règles étranges et souvent non dites. Ces règles non dites se concentrent sur le fait de rester maman et semblent inconscientes de certaines choses qui se passent autour de soi. Ils sont vus et expérimentés par la plupart des personnes présentes et pourtant, les gens choisissent de rester silencieux à ce sujet. Si l’on réfléchit profondément, il devient alors extrêmement difficile de comprendre la raison derrière de tels tabous et les stigmates qui leur sont associés. Quel que soit l'état d'avancement et de modernisation d'une société, quelle que soit sa religion, le sexe est important. L’instabilité corporelle ou mentale peut conduire au stress et à l’anxiété, ce qui peut exacerber les problèmes de santé qui va nous gaspiller le bonheur.

L’âme de la vie quotidienne

Parallèlement aux progrès de la médecine et des soins, il existe de plus en plus de preuves que Transmutation sexuelle et spirituelle peuvent considérablement améliorer la santé et le bien-être, ainsi que la prévention des maladies. En plus des avantages pour les individus, les arts peuvent également améliorer les environnements dans lesquels les soins sont fournis. Ces soins sont procurés par le personnel comme des aides non-rémunérées et cet événement explorera notre compréhension actuelle de la manière, dont la participation aux pratiques peut améliorer le bien-être. On peut parler de la transmission sexuelle et le monde spirituel, en tout cas, avec des interventions individuelles de la part des personnes impliquées dans la recherche scientifique, artistique et en santé ainsi qu’une discussion ouverte.

Le confort est un besoin que notre corps recherche, et c’est vrai que nous pouvons accéder à tous, mais que nous y mettons de l’ordre à tout cela.